comment isoler caisson volet roulant

comment isoler caisson volet roulant

Beaucoup plus pratique que la fenêtre traditionnelle, le volet roulant est devenu un équipement très utilisé en ce moment, surtout le modèle de volet roulant motorisé. Mais vous avez besoin d’isoler le caisson de votre volet roulant. Dans cette rubrique, on vous montre les étapes à suivre pour réussir un tel travail.

Comment isoler le caisson d’un volet roulant ?

Il y a des mesures à prendre pour isoler à la perfection le caisson de votre volet roulant. Tout d’abord, il faut démonter de coffre de votre fenêtre pour faciliter le travail. Vous avez remarqué qu’il y a un écart entre le cylindre du volet et les bords du coffre. De ce fait, il faut utiliser un équipement épais doté d’une performance thermique et phonique assez ambigüe pour combler ce petit vide. Avant de passer à l’étape de l’isolation du caisson, il est indispensable d’enlever les saletés qui se trouvent dans le coffre. La laine de roche serait parfaite pour accomplir cette tâche. Très réputé, il vous en faut d’une épaisseur de 4 cm. Éviter le contact de la laine de roche avec les lames du volet pour conserver le fonctionnement du tablier. Vous pouvez aussi utiliser de la mousse massique qui est structurée par une plaque en deux couches de mousse. Pour la première couche, elle est en polyuréthane ou en polyéthylène. La deuxième couche est en caoutchouc ou en synthétique. La mousse massique est prisée du fait qu’il permet d’optimiser l’isolation thermique et phonique du caisson.

Les critères à considérer pour ce travail

Après avoir appris à isoler le caisson d’un volet roulant, il est très important de connaître les critères de choix d’un volet roulant de qualité. En premier lieu, il y a le matériau qui constitue votre volet. Pour cela, vous avez le choix entre le tablier en PVC ou bien le tablier en aluminium. Réputé pour être un bon isolant, le PVC fait preuve de fiabilité hors pair pour un volet. Pour le modèle en aluminium, il permet également une meilleure isolation thermique et phonique. La couleur vient en deuxième position. Cela peut vous étonner, mais sachez que la teinte de votre volet roulant a beaucoup d’impact sur l’isolation de votre logement. Pour les volets de coloris noir, ils sont réputés pour absorber la chaleur. Ce qui fait que la diffusion d’énergie est importante. Pour ceux de coloris blanc, la déperdition de chaleur est moins importante.

Dernier critère, le modèle de volet roulant motorisé ou manuel. Un modèle de volet motorisé est plus pratique. Parce qu’il peut être piloté à l’endroit où vous vous trouviez et aussi à l’heure de votre choix. Ce qui fait que tant que vous ne commandez pas leur ouverture, votre isolation thermique reste intacte. Comme en hiver, vous n’aurez pas besoin de les ouvrir vos volets pour risquer les coups de vent. Et en été, ils peuvent être ouverts tout au long de la journée et même la nuit pour éviter les bouffées d’air chaud. Vue de près, une bonne isolation de vos volets roulants joue un grand rôle dans la climatisation de votre intérieure.