comment isoler sa toiture

comment isoler sa toiture

Avec l’augmentation importante du coût de l’énergie, tout le monde est actuellement à la quête d’une solution pour réaliser des économies d’énergie. Avec ces multitudes de solutions disponibles, isoler une toiture reste l’action la plus performante. La plupart des particuliers choisissent d’isoler eux-mêmes leur toiture. Bien évidemment, en disposant des matériels requis ainsi qu’un minimum de notion en bricolage, vous pouvez facilement réaliser l’isolation de votre toiture.

Quel isolant choisir pour sa toiture ?

Il est tout à fait possible d’isoler soi-même sa toiture. Pourtant, avant de vous lancer dans tous travaux, il est important de bien choisir l’isolant qu’il vous faut. Effectivement, le marché propose un large choix d’isolants en matière d’isolation de toiture. Il vous convient donc de choisir le type qui s’adapte le mieux à votre situation concrète.

La plupart des foyers préfèrent les isolants en laine minérale comme la laine de verre ou laine de roche. Ils présentent l’avantage d’offrir un excellent rapport qualité-prix. Vous pouvez également découvrir les isolants en laine végétale. Leur facilité d’installation ainsi que leur performance thermique poussent les gens à les utiliser.

L’isolation d’une toiture en simple couche

L’isolation en simple couche reste l’action la plus aisée et rapide afin d’isoler correctement une toiture. Cette méthode est utilisée en cas de combles non aménagés. Pour ce faire, vous n’avez qu’à installer l’isolant de votre choix de manière transversale entre les chevrons du toit. Notez que l’épaisseur de ces derniers doit concorder avec celle de l’isolant. Après avoir découpé l’isolant à la scie égoïne, posez-le en bas du rampant en remontant jusqu’au faîtage. N’oubliez pas de laisser une lame d’air de 3 cm entre les sous-matériaux de couverture et d’isolant. Cela évite tout problème d’humidité. Une fois que l’isolant est bien installé, il est impératif de poser le « frein-vapeur ». Surtout utiliser dans une isolation naturelle, plusieurs sont les utilités d’un frein-vapeur.

L’isolation d’une toiture en double couche

Si vous envisagez un aménagement de combles, la méthode d’isolation en double couche est à recommander. Bien évidemment, c’est la technique idéale pour bénéficier une isolation à haute performance. La première étape reste identique à la méthode d’isolation de toiture en simple couche. Notez qu’avant de mettre en place la deuxième couche d’isolant, vous devez fixer les suspentes pour soutenir l’ossature métallique. La deuxième couche doit se positionner de manière perpendiculaire à la première. Une fois que les 2 couches sont bien en place, vous pouvez correctement installer le frein-vapeur.

Peu importe la méthode que vous envisagez de réaliser, il est toujours important de vous préparer avant de vous lancer dans tous travaux. Examinez avec une grande attention la santé de votre charpente. Si son état vous fait douter, n’hésitez surtout pas à faire un diagnostic par une société de traitement de charpente.